Déchets sur terre, déchets en mer

Le 15 mars 2017, l'abbaye organise un nettoyage de rivage. L'occasion pour en savoir un plus sur les déchets qui s'échouent sur nos plages.


Le temps de dégradation des déchets

80% des déchets que l'on retrouve sur le littoral et dans l'océan est d'origine continentale. Au sol, un mégot met par exemple plus de deux ans à se décomposer et peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau.

Pour aller plus loin :

Le site planétoscope calcule en temps réel le nombre de déchets produits à travers le monde.

Un photographe français, Antoine Repassé a stocké quatre ans de déchets pour dénoncer l’inutilité des emballages : http://www.consoglobe.com/dechets-inutilite-emballages-cg.

La Famille Zéro Déchet, quant à elle, a pris la décision de réduire en vue de diminuer complètement sa consommation de déchets et fête en 2016 deux ans de "zéro déchet".

Le temps de dégradation des déchets : http://www.consoglobe.com/duree-vie-dechets-nature-1386-cg

 

Focus sur la pollution plastique

Le plastique, grâce à ses propriétés, offre de nombreux avantages et fait partie intégrante de l'économie mondiale. Cependant, sa force constitue aussi un risque certain pour l'avenir des océans et de la planète. La matière plastique n'est pas biodégradable et ne se décompose pas. Dans l'univers marin, elle se fragmente en milliard de microparticules que le courant transporte aux quatre coins du globe. Ces fragments de plastique restent en suspension dans la mer.

Dans le nord-est de l'océan pacifique, le "7e continent", fait de plastique, mesure 3.4 millions de km2, c'est à dire six fois la surface de la France !

Et ce n'est pas la seule conséquence de la pollution plastique :

Les animaux marins confondent les microparticules de plastique avec des microplanctons. Au fur et à mesure que l'on monte dans la chaine alimentaire, les espèces consomment de plus en plus de plastique, qui finit par atterrir dans nos assiettes.

Dangereux et dévastateur pour la faune et la flore marine, le plastique est aussi un vecteur favorable au transport de bactéries et de substances chimiques déversées dans la mer par les hommes.

La pérennité des espèces marines locales est menacée, y compris celles qui font vivre les hommes.

Les plastiques flottants sont un habitat de luxe pour certaines espèces d'algues ou de crabes. Durant leur voyage à travers le monde, elles s'implantent dans de nouveaux habitats et y deviennent invasives

Pour aller plus loin :

Futura Sciences

Océan Campus

Site Le Monde

Site TV5 monde

Documentaire sur le 7e continent

 

Citoyen acteur : à vous de jouer !

Solutions pour réduire le gaspillage sur le site de l'ADEME. L'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie (ADEME) a également la mission d'accompagner la transition écologique. Elle finance notamment des projets dans le domaine de la gestion des déchets et la réduction du gaspillage.

Des infos les fruits et légumes de saison, les produits en vrac ou sans emballage, le recyclage et le tri sélectif : autant d'actions qui jouent un rôle important dans la réduction des déchets

Application Qualité rivière, qui permet de suivre année après année la qualité des cours d'eau en français

Application MERSEA, une cartographie collaborative des échouages de déchet

Le programme Initiatives Océanes propose de participer à des collectes de déchets

Économie solidaire

Réduire les déchets, les 10 commandements

Zéro déchet

Action écolo

Trier c'est facile