• Partager sur :

Soutien à la création

L'abbaye de Beauport soutient les artistes qui souhaitent mettre en place des projets in situ questionnant le rapport entre l'Homme et la Nature, ou des créations à destination de lieux atypiques, incluant les lieux de patrimoine.

Sur cette page, découvrez quelques-unes des histoires des créations soutenues !

Histoires de créations

Gilles Bruni

Durant 20 mois, de 2020 à 2022, l'abbaye de Beauport a associé l'artiste Gilles Bruni à la réflexion sur le nouveau plan de gestion du site naturel de Beauport-Kerarzic.

Ce projet est né de l’envie de voir un artiste partir des données techniques produites par un plan de gestion, pour révéler un autre Beauport, caché dans les plis de nos histoires humaines et d’y explorer la place des autres êtres vivants. Ce regard porté sur le lieu et ses missions s’applique aussi à mieux croiser la Nature et la Culture.

Histoire d'une création | Gilles Bruni 

Vortex-X

Imaginée pour Noël à Beauport, Vortex-X est une installation in-situ composée de 5 km de bandes de non-tissé. À la fois graphique et organique, cette gigantesque toile guide le regard vers les éléments architecturaux de la salle au Duc et en son centre : le vortex.

L’installation est une manière spectaculaire d’«upcycler» un matériau non-recyclable : le tissu synthétique. A travers cette œuvre, Vortex-X a pour ambition de questionner l'utilisation des ressources de la planète et notre rapport aux déchets. 

Histoire d'une création | Vortex-X

Compagnie Herborescence

Entre 2019 et 2021, la compagnie Herborescence a conçu un parcours artistique entre musique et danse aérienne à l'occasion des Escales de nuit. La déambulation ainsi créée s'inspire des ambiances de Beauport, faisant passer les spectateurs par tout une palette émotionnelle.

Installation, recherches sur le parcours et les acoustiques, construction collective, performance : découvrez le travail de création et le cheminement qui a mené à ce spectacle. 

Histoire d'une création | Cie Herborescence

Douce Mirabaud

D’octobre à décembre 2020, l’artiste plasticienne Douce Mirabaud a imaginé, créé et construit "Comète". Une œuvre monumentale qui prend place dans l’ancienne église de Beauport.

Récolte des matériaux, inspiration, gestes préparatoires, répétitifs, essais, doutes, mise en forme : tout un cheminement qui ont transformé des branches entrelacées en paysage sculpté.

Histoire d'une création | D. Mirabaud

Autres créations ou projets soutenus 

Compagnie Le Grand O  spectacle Animalentendu
L'atelier des possibles  spectacle Le Jardin
Les 5 points cardinaux  spectacle Baron Sabda 
Collectif Dans le Vif, résidence de dramaturgie sur le thème "Quoi qu'il en coûte"
Comité de science-fiction de Sorbonne Université, sur le thème de la communication inter-espèces / Livret de la restitution

Projets Mondes nouveaux

Dans le cadre du Plan de Relance, le Gouvernement soutient la conception et la réalisation de projets artistiques.

Ce programme consiste exclusivement en des créations originales qui entrent en résonance avec un ou des sites du patrimoine architectural, historique et naturel relevant du Centre des monuments nationaux (CMN) ou du Conservatoire du Littoral (CdL).
 

Trois projets ont été sélectionnés pour l'abbaye de Beauport :

Céline Curiol 
"Céline Curiol, romancière et essayiste, voudrait orienter ses recherches vers le rôle du langage et de l’écrit, dans notre rapport au vivant. Son projet s’inscrirait au cœur de l'abbaye et consisterait en une « mission d’observation » du lieu et de la végétation qui l’entoure. À partir de cette imprégnation, l’écrivain a la volonté d’imaginer un récit de fiction, un espace de divagation imaginaire et de rêve, qui contribuerait à renforcer l’attachement de tous à ce lieu, pleinement inscrit dans notre patrimoine."

__

Lena Brudieux
"Constituée de sculptures en savon quasi transparentes, la fontaine que souhaiterait créer l’artiste Lena Brudieux se dévoilerait dans les extérieurs de Beauport. Évoquant l’idée de construction et de déconstruction rapide, l’installation éphémère associerait les odeurs propres au lieu et celles du savon manipulé par les visiteurs, jouant sur la mémoire spirituelle et la symbolique de l’eau en tant qu’élément de transformation, de purification et de guérison. Le spectateur y serait sensibilisé aux renouvellements naturels, auxquels la marée, à proximité, fera écho."

__

Dorian Etienne 
"Adepte de nouveaux usages et de métissage pour les objets qu’il crée, le jeune designer Dorian Étienne a notamment étudié l’artisanat à Taïwan. Avec Pays’Âges, il espère révéler l’identité d’un territoire sous l’angle artistique du ciel. Il réaliserait ainsi plusieurs tapisseries-témoignages de grand format, représentant les singularités de territoires bretons (caractère, paysage, biodiversité), et y montrant les conséquences du dérèglement climatique. Une façon de soutenir dans le futur l’action du Conservatoire du Littoral dans sa mission de protection et de valorisation des espaces naturels."

Source : Ministère de la culture